Théâtre 95

13theatre95incergyponto
La mutation du Théâtre 95 s’inscrit au coeur d’une politique de restructuration urbaine du quartier « Grand Centre » de Cergy-Pontoise, projet urbain hors normes prévu pour durer quinze ans. Repensé en harmonie avec son espace environnant, entouré d’espaces ouverts, le nouveau Théâtre 95 est le symbole de ce renouvellement et de cette modernité.

Le Théâtre 95 de Cergy-Pontoise
L’extension du théâtre est pensée par le maître d’ouvrage dans une vision dialectique des interactions théâtre-ville : le théâtre déborde de ses limites tandis que la ville, loin de l’éprouver comme monument solitaire de la culture, doit y trouver un espace poreux, un parcours, un lieu d’émulation, de rêve, de rencontre et de vie dédié aux écritures contemporaines et placé par un mouvement très volontaire au coeur de la ville.
Ces circonstances nous conduisent à concevoir l’îlot du théâtre comme un agent particulier dans une dialectique de reconquête de lieux et de transformation du vécu urbain. Avec sa présence en fanal artistique, littéraire, et architectural qui ponctue la ville, il participe au
décryptage des lieux.
Face à la préfecture, le Théâtre 95 est abrité dans le premier bâtiment construit de la ville nouvelle édifiée dans les années 1970.
La « matière première », le « déjà là » du bâtiment initial ont servi de support au développement de l’extension qui, loin du pastiche ou de la re-production, a développé son identité en toute indépendance.
Le plissé de toiture du bâtiment existant est la composante première qui frappe le regard du visiteur, c’est sur ce dessin que s’appuie l’extension pour relier l’ancien et le nouveau.
Le choix des matériaux s’est appuyé sur un certain nombre d’orientations qui réunissent les questions de maintenance, de durabilité, d’environnement, d’économie d’énergie mais aussi d’aspect et de style. Le cuivre répond à l’ensemble de ces préoccupations. Un lieu de spectacle est une présence forte en coeur de ville : c’est un espace ludique, de culture et de détente qui, comme une lanterne magique, doit briller et attirer sur lui tous les regards.

 
 

Un équipement dynamique, un lieu de vie et d’échange13theatre95incergyponto
Confié à l’agence d’architecture GPAA / Gaëlle Péneau Architecte et Associés, le nouveau Théâtre 95 est constitué de quatre espaces dont l’imbrication est “naturelle” et harmonieuse :

• La nouvelle salle modulable, salle Luchino Visconti, pour les spectacles et les ateliers, peut accueillir jusqu’à près de 400 spectateurs.

• L’équipement “historique” et sa salle frontale, salle Hannah Arendt, pour les répétitions et les spectacles.

• L’atrium, en forme de rue intérieure traversant l’ensemble du lieu, est destiné à être à la fois un espace d’accueil du public commun aux deux salles de spectacles, un lieu d’information, d’exposition… les reliant, les distribuant et assurant les circulations entre eux.

L’architecte a tenu à ce que ces espaces n’apparaissent pas comme étanches, mais au contraire qu’ils soient en permanence en “dialogue” entre eux, en regard, en réponse. Concrètement, cela implique qu’une impression de fluidité s’en dégage et qu’ils traduisent le travail de création, de recherche, de formation qui se poursuit dans les différents lieux qu’ils desservent.

Inauguré à la fin du mois de juin 2012, la nouvelle salle du Théâtre 95 de Cergy-Pontoise, « Salle Visconti », marque à la fois une continuité et une rupture.
Une continuité, car ce nouvel équipement de l’agglomération aura permis la poursuite d’une aventure artistique entamée il y a plus de vingt ans, sous la direction de Joël Dragutin et de son équipe, aventure qui a su séduire bien au-delà des limites de Cergy-Pontoise.
Une rupture, car le nouveau bâtiment révolutionne les codes utilisés habituellement dans le domaine culturel et aura ouvert de nouvelles perspectives pour les acteurs comme pour les futurs spectateurs.
Soutenu par la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, mais aussi par le Conseil général du Val-d’Oise, le Conseil régional d’île-de-France et le ministère de la Culture, ce cube doré classé Haute Qualité Environnementale (HQE) se distingue grâce à son audace architecturale et ses équipements ultramodernes, notamment avec cette nouvelle salle modulable propice à toutes les mises en scène.
Au coeur de la ville, ce lieu d’art et de culture dirigé par un auteur s’est voulu avant tout un lieu de vie, un espace ouvert sur le monde et sur la ville, un lieu de réflexion sur les grandes questions et enjeux de notre société, de ses mutations et de ses langages, abordés par le biais de spectacles, mais aussi via des conférences, colloques, rencontres et journées thématiques.

Une démarche ancrée dans le « Grand Paris » de la culture

13theatre95incergyponto
Comme l’agglomération dans laquelle il est ancré, le Théâtre 95 a évolué avec son temps en prenant en compte les mutations majeures de ce début de siècle, tant dans sa pratique artistique que dans ses questionnements éthiques et esthétiques.
Grand, moderne, il s’impose aujourd’hui comme un des plus beaux équipements culturels franciliens. Sa nouvelle salle de spectacle, modulable au gré des besoins, est unique en Ile-de-France. Ambassadeur de Cergy-Pontoise et du Val-d’Oise, cet ensemble inclassable et à forte identité contribue au rayonnement culturel du territoire et revendique pleinement sa place au sein du Grand Paris.
En effet, le Théâtre 95 invite à une dynamique globale de changement d’échelle pour la conception et la réalisation de nouveaux projets cergypontains et valdoisiens, changement de relations entre les territoires et les acteurs, changement du regard que les Franciliens, les acteurs économiques, et les touristes pourront bientôt porter sur un territoire plein de promesses.