Théâtre 95

Démocratie participative à Mortagne-au-Perche

mortagne1

Les mouvements citoyens fleurissent dans notre beau pays ! La France est peut-être, finalement encore, le berceau de la démocratie et une terre porteuse d’espoir et d’initiative.
En effet, après le succès des Nuit debout dans les villes de France et de Navarre, celles-ci s’étant même exportées à toute la Francophonie (Belgique, Québec…) et même au-delà, le joli bourg de Mortagne-au-Perche a décidé d’initier les Jour assis.
Jour assis est une initiative qui a pour but d’être une sorte de relais avec Nuit debout, pour irriguer les zones rurales de notre pays. Il permet, selon les dires de ses créateurs que nous avons rencontrés confortablement installés dans leurs fauteuils club, « que la démocratie ne meure jamais et soit toujours vivace malgré l’alternance des jours et des nuits. Sans discontinuer, le peuple peut ainsi réfléchir et décider de son destin commun.»

Le succès est au rendez-vous, car ce ne sont pas moins de 95 communes du Perche qui ont rejoint le mouvement de Mortagne les jours suivants la première édition. Les employeurs se sont montrés particulièrement réceptifs à cette initiative puisque certaines entreprises locales ont même pris des dispositions pour que le personnel participant à Jour assis puisse effectuer ses heures de travail la nuit, faisant ainsi acte de citoyenneté.

De nombreux débats sont organisés quotidiennement sur des thèmes aussi divers que le développement des coopératives agricoles ou la situation des intermittents en zone rurale, même si ces derniers jours, il faut le noter, l’écologie et le développement durable sont au coeur du débat et sur toutes les lèvres des « assis ».

Comme pour Nuit debout, le fameux code des 5 gestes-clefs a été adopté afin de faciliter la participation aux débats. Soucieux de ne léser personne, un lexique, dont voici les codes, est remis à chaque nouveau participant :
Geste 1 : « d’accord» (remuer la tête de manière verticale)
Geste 2 : «pas d’accord» (remuer la tête de manière horizontale)
Geste 3 : « je demande la parole » (lever le doigt)
Geste 4 : « je n’entends pas » (la main derrière l’oreille)
Geste 5 : « ça, on l’a déjà dit » (former un bec de canard avec la main puis l’ouvrir et la fermer en un geste
rapide et saccadé)
N’hésitez pas à vous connecter sur le site – très bien conçu – pour des informations complémentaires, des exercices pratiques et bien sûr toute idée, suggestion, vidéo, sans compter les dons, toujours bienvenus en pareille situation : jourassis.fr. Vous l’avez compris le mouvement s’est structuré et vite ! Il rencontre un vif succès populaire et inonde déjà les réseaux sociaux.

Mortagne-au-Perche_-_Town_hall_-_1Les détracteurs du mouvement, quant à eux, dénoncent un vulgaire sitting organisé par quelques hurluberlus en manque de contestation. Néanmoins les soutiens arrivent en nombre et les grandes villes proches ne sont pas en reste : Rouen, Chartres… pour n’en citer que quelques-unes ! Notons également que ces derniers jours, la ville de Mortagne-au-Perche a mis de gros moyens à disposition : retransmission en direct et sur écran géant des Jours assis 24 h sur 24, mise en ligne de tous les débats sur son site Internet leperche.fr.

À n’en pas douter, le mouvement prend de l’ampleur, reste à savoir à présent si l’initiative prometteuse de ces Jours assis perdurera sans être victime d’une récupération du mouvement. Reste à savoir aussi si le confort de la position « assise » ne jouera pas quelques tours aux participants : décontraction excessive, acuité défaillante, voire somnolence et même assoupissement fâcheux…

Parions tout de même que ce mouvement horizontal a encore de beaux jours devant lui, car le formidable élan populaire et rural pour une nouvelle démocratie participative suscite un grand enthousiasme, surtout auprès des jeunes.