Théâtre 95

trembles

Tu trembles

DE BRUNO ALLAIN
MISE EN SCÈNE DE MARIE-CHRISTINE MAZZOLA 

lundi 11 mai à 20h30, mardi 12 mai à 20h30, mercredi 13 mai à 20h30 

Durée : 1h30

 

Premier volet d’une pièce-paysage Perdus dans l’immensitéTu trembles est composé de tableaux dont les sujets sont issus d’articles du journal du Monde. Météo, engagements, mariage, écologie, agressions jusqu’au micmac de traders, ce texte questionne nos élans, critique notre société, sans s’arrêter au simple constat. Les personnages, êtres de l’hyper-modernité, du toujours plus, toujours plus extrême, se tiennent debout comme ils peuvent, refusent de se résigner et tentent de sauver ce qu’il reste de beau, de résister et de passer à l’action.

 

Bruno Allain / texte
Marie-Christine Mazzola / mise en scène
Pétronille Salomé / costume
Amandine Livet / scénographie
Brice Cousin / lumière
Anne Destival et Caroline Grastilleur / vidéo

avec
Bruno Allain
Juliette Allain
Tamara Al Saadi
Lucas Barbier
Karim Khali

production La Charmante compagnieavec la participation artistique du Jeune théâtre nationalavec le soutien de l’Adami, de la SPEDIDAM, de l’Ensatt, du théâtre Firmin Gémier/La Piscine, de Confluences, de Gare au Théâtre, du Local, du CENTQUATRE-PARIS et du Théâtre de l’Opprimé.Le spectacle bénéficie du label « rue du conservatoire« .L’écriture du texte a été soutenue par le Conseil régional d’Ile-de-France et le Centre national du livre« .

 logos tu trembles

Avec le soutien de la SPEDIDAM

LOGOS spedidam 2009

La SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées

 

 

En savoir plus

Ces personnages, à bout de souffle, êtres de l’hyper-modernité, du toujours plus, toujours plus extrême, nous racontent cette société marchande et concurrentielle de l’hyper-consommation, sans racines et sans frontières, où l’Homme perd la vision et le sens. Mais ces individus refusent de se résigner et appellent à sauver ce qu’il reste de la beauté du monde, à résister et à passer à l’action.

Bruno Allain

Après avoir obtenu le diplôme d’ingénieur de l’École centrale des Arts et Manufactures de Paris, Bruno Allain opte pour le métier d’acteur et écrit une vingtaine de pièces. En 2010, il est en résidence à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon où il travaille sur sa pièce-paysage Perdus dans l’immensité, dont chaque thème, issu d’un article de journal, mêle l’intime et le collectif. Il a été administrateur de la SACD de 2006 à 2009 et nommé Chevalier des Arts et Lettres en 2010. Il suit parallèlement une carrière de plasticien. Ses œuvres sont publiées notamment aux éditions CRATER, à L’Avant- Scène et aux éditions de l’Amandier.