Théâtre 95

MangezLe-MD-7

Mangez-le si vous voulez

DE JEAN TEULÉ
MISE EN SCÈNE DE JEAN-CHRISTOPHE DOLLÉ
Compagnie Fouic Théâtre

vendredi 1 avril à 20h30

Durée : 1h20

Alain de Monéys était leur ami d’enfance, leur voisin, et en ce beau jour d’été, ils l’ont mangé…: le fait divers le plus honteux de l’histoire de France, proposé dans un spectacle electro-rock et culinaire.

avec Jean-Christophe Dollé, Clotilde Morgiève, Mehdi Bourayou, Laurent Guillet

Création sonore – Fabien Aumeunier
Création lumière – Caroline Gicquel
Chorégraphie – Magali B.
Scénographie – Adeline Caron et Nicolas Brisset

CO-PRODUCTEURS ET SOUTIENS : Atelier Théâtre Actuel, Le Tristan Bernard et Ki m’aime Me Suive, Adami, la Copie Privée, Le Conseil Général des Yvelines, Spedidam, Scèneweb.fr, Snes

Texte de Jean Teulé publié aux éditions Juliard

En savoir plus

Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. Il arrive à destination à quatorze heures.

Deux heures plus tard, la foule devenue folle l’aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé.

Pourquoi une telle horreur est-elle possible ? Comment une foule paisible peut-elle être saisie en quelques minutes par une frénésie aussi barbare ?

Ce calvaire raconté étape par étape constitue l’une des anecdotes les plus honteuses de l’histoire du XIXe siècle en France.

Jean Teulé

Entré à L’Écho des savanes au numéro 44 de septembre 1978, Jean Teulé en devient immédiatement un pilier, y apparaissant sans discontinuer jusqu’au numéro 81, et figurant au sommaire du numéro 84, le dernier de la formule historique. Il s’inscrit dans la mouvance des auteurs qui travaillent à partir de photographies retravaillées. Ayant abandonné toute autre activité, il se consacre en 1990 à l’écriture. Il a publié, aux Éditions Julliard, Rainbow pour Rimbaud (1991), L’OEil de Pâques (1992), Ballade pour un père oublié (1995), Darling (1998) et Bord cadre (1999), Longues Peines, Les Lois de la gravité, Ô Verlaine ! (2004), Je, François Villon (2006), Le Magasin des suicides (2007),Le Montespan (2008), Mangez-le si vous voulez (2009) et Charly 9 (2011). Tous ses livres sont publiés en édition de poche aux éditions Pocket.

Jean-Christophe Dollé

Après une licence de philosophie, il étudie le théâtre à l’École Supérieure d’Art Dramatique de Paris. Il écrit ses premiers textes pour le théâtre en 1993 (Cucurbitapepo ou la migraine du siècle).

Quelques années plus tard, au sein de sa compagnie Fouic Théâtre, il crée Le killer, Blue.fr et Abilifaïe Léponaix qui reçoit le prix du public ADAMI 2010 à Avignon. En 2000 les éditions Pétrelles publient son premier roman L’oreille absolue. Il écrit en 2003 et 2007 deux pièces radiophoniques diffusées sur France InterCulture physique et La voix du bonheur. En 2008, il écrit sa première comédie musicale Le grand recyclage (ou comment recycler les chômeurs en fin de droits), dans le projet du collectif principe actif. Acteur et chanteur il a interprété au théâtre et au cinéma de nombreux rôles, dont Pierre dans Nha Fala (primé à la Mostra de Venise en 2002), Le petit chimiste dans Le Soldat rose de Louis Chedid (Casino de Paris, Palais des Congrès), Chips dans Blue.fr, Maxence dans Abilifaïe Léponaix. Et développe depuis 2011 une série de spectacles en appartement dont le premier opus est Noces de laine. Musicien autodidacte, il compose un album de chansons sorti en 2010 avec son collectif de musiciens Les poissons panés.

La presse en parle

lemonde« … En adaptant avec brio le roman de Jean Teulé, Mangez-le si vous voulez, Jean-Christophe Dollé et Clotilde Morgiève, cofondateurs du Fouic Théâtre, ont conquis le public de la Cité des papes. (…) Cette adaptation est un petit bijou de modernité et d’audace… »

 

TELERAMA_SORTIR_jpg
« …L’adaptation théâtrale est captivante et inventive. (…) Jean-Christophe Dollé et Clotilde Morgiève interprètent tous les personnages avec une certaine ironie. Ils sont épatants.
Sylviane Bernard-Gresh

LOGO_PARISCOPE« …Jean-Christophe Dollé s’est emparé de ce texte avec « gourmandise » pour nous offrir un spectacle bouleversant et surtout très original. Dollé a éclaté l’espace-temps pour mieux souligner l’intemporalité, l’universalité de l’histoire. (…) On sort de ce spectacle broyé par le rouleau compresseur des émotions. »
Marie-Céline Nivière

ELLE-LOGO-black« … le roman de Jean Teulé, stupéfiant récit de ce fait divers, est fidèlement retranscrit et adapté avec une modernité folle et un art du décalage consommé. (…) Jean-Christophe Dollé campe avec force la victime, ses bourreaux et les témoins du drame. (…) la mise en scène, enfin, foisonne de trouvailles. »
Nedjma van Egmond

ANOUS-PARIS« … cette création du Fouic Théâtre (…) parle obsessionnellement, universellement, de barbarie (…) elle ose la forme d’un conte tragique électro-rock. (…) chaque rendez-vous avec Jean Teulé est un régal. L’adaptation de ce roman en témoigne : la féconde singularité de sa plume, sans cesse titillée par la folie des hommes, fait encore des étincelles. (…) La réussite de cette macabre cérémonie culinaire s’appuie aussi sur la capacité des deux comédiens à investir cet univers cartoonesque pour le dynamiter. (…)On en sort sonné et épaté par ce talent… monstre. » Myriem Hajoui

JDD« … Grâce à une mise en scène ingénieuse et à une énergie bluffante, Clotilde Morgiève et Jean-Christophe Dollé, également acteurs caméléons, réussissent à rendre toute l’horreur de la situation en jonglant avec le burlesque et l’absurde. » B.T.

« … feu d’artifice d’intelligence et d’idées allumé par Clotilde Morgiève et Jean-Christophe Dollé, metteurs en scène, également acteurs… »

Pierre Vavasseur

ParisMatch2« … Cuisinée de manière décalée et énergique, cette pièce décapante, servie avec une délicieuse sauce musicale jouée en live (Mehdi Bourayou et Laurent Guillet), marie la saveur du conte à la théâtralité la plus inventive. Diaboliquement interprété par ces mêmes Clotilde Morgiève et Jean-Christophe Dollé, ce spectacle choc risque de vous couper l’appétit tout en vous donnant une sacrée soif de théâtre ! »
Alain Spira

 

froggys delight« … (…) le Fouic théâtre qui n’a pas son pareil pour fabriquer une ambiance visuelle et sonore, avec son savoir-faire et sa créativité nous (…) propose une mise en scène éblouissante aux effets judicieux (…) Clotilde Morgiève et Jean-Christophe Dollé (…) mélangent l’énergie et l’humour pour transcender cette farce horrible et en faire un poème d’amour sublime. »
Nicolas Arnstam

vauclusematin« Un spectacle à couper le souffle (…) Un spectacle fort, mené tambour battant, à l’humour noir avec une pointe de cynisme qui fait tantôt froid dans le dos, tantôt sourire jaune.… »

 

« … L’adaptation du roman de Jean Teulé est une performance artistique, scénographique et sonore, un conte tragique qui nous embarque par les tripes dans les méandres insoupçonnés et illimités de la connerie humaine, on sort l’estomac révulsé, l’âme révoltée, et tout retourné. »

Stephen Bunard