Théâtre 95

cnsad

Les journées du CNSAD

Les autres « Journées de juin » du Conservatoire national supérieur d’Art dramatique

jeudi 5 et vendredi 6 juin à 20h30

 

Chaque année, le Conservatoire de Paris présente au mois de juin les travaux de ses classes d’interprétation. Ce sont les « Journées de juin » du Conservatoire. Ce moment fort de la vie théâtrale parisienne s’augmente cette année d’un volet nouveau – et c’est à Cergy ! 

 

Le Conservatoire de Paris, désormais très engagé dans le paysage de l’enseignement supérieur français, a créé en 2012 un nou- veau cycle d’études, de niveau deuxième cycle. C’est ainsi que, pour la première fois en 2012-2013, il a ouvert, par un concours spécifique réservé aux acteurs titulaires du diplôme national supérieur professionnel de comédien, l’accès à une quatrième an- née d’études (les études « traditionnelles » durent trois ans au Conservatoire). Ces élèves, d’un genre tout à fait nouveau dans une école supérieure d’art dramatique, ef- fectueront donc leur cinquième année en 2013-2014.

Ce deuxième cycle d’études est organisé selon une logique analogue à un deuxième cycle universitaire (aboutissant à un diplôme de Master), mais adaptée à un établissement d’enseignement artistique. Les jeunes artistes dramatiques en forma- tion dans ce cadre, interprètes ou metteurs en scène, poursuivent pendant deux ans, au travers d’enseignements spécifiques, d’ate- liers de recherche pratique et d’un accom- pagnement artistique et intellectuel, la réa- lisation d’un projet théâtral personnel, qui leur permettra d’obtenir un diplôme, dit de cinquième année, et dont la vocation est d’être reconnu au grade de Master.

C’est au Théâtre 95 que seront présentés ces premiers travaux de fin d’études, véri- tables spectacles proposés par certains des plus prometteurs parmi les jeunes artistes dramatiques français. Pour la plupart, ils sont du reste déjà engagés dans la vie pro- fessionnelle de façon très active. Pendant une semaine, leurs spectacles se succéderont dans les deux salles du théâtre.