Théâtre 95

fosse

Le manuscrit des chiens 1 : quelle galère

de Jon Fosse
mise en scène de Christophe Laluque 

mercredi 9 avril à 19h
Une rencontre avec l’équipe artistique aura lieu à l’issue de la représentation

 

Websterr est un chien d’appartement qui rêve d’aventures lointaines. Chez la vieille Oline, il n’en peut plus! Impossible d’être un chien solitaire digne de ce nom lorsqu’on a une maîtresse comme Oline qui vous habitue aux effusions et aux caresses. Websterr, lui, est un chien solitaire, c’est sûr. Il rêve de voir la mer et de porter secours à la petite chienne blanche dans la forêt, comme tout chien solitaire qui se respecte. Il ne lui reste qu’une solution: partir. Au fil des rencontres, confronté à la bassesse ca- nine, Websterr réalise que la vie d’un chien solitaire n’est pas si facile… Et quand en plus le remords le gagne, quelle galère!

Dans les textes pour la jeunesse de Jon Fosse, les enfants ont une incroyable dé- termination, des désirs qui ne cèdent à rien, un esprit de conquête prêt à toutes les épreuves. Ils représentent des forces aux- quelles on a envie de s’identifier. Dans Le Manuscrit des chiens I: Quelle galère!, c’est la question du désir d’émancipa- tion qui se dégage. Le désir de grandir, de ne plus être considéré comme un bébé, de faire partie des grands…

L’âge où l’on oscille entre soif de l’inconnu et besoin de protection, c’est celui de l’en- fance par excellence! On pense à cette période où certains enfants ont un peu honte, devant leurs camarades, de l’amour prodigué par la famille. Cela se traduit concrètement par la volonté de ne pas être accompagné à l’école, ou de ne plus embrasser son père ou sa mère… C’est une étape nécessaire pour la construction de l’enfant. C’est ce qui lui permet de s’émanciper.

Christophe Laluque

 

 

avec Catherine Bayle, Loïc Le Roux et Bruno Pesenti

traduction Terje Sinding scénographie Christophe Laluque et Franz Laimé musique et sons Nicolas Guadagno vidéo Frédéric Bonnet lumière Franz Laimé

coproduction Amin Théâtre et Le Théâtre Dunois / aide à la production DRAC Île-de-France, Adami / aide à la diffusion au Théâtre Dunois de la Mairie de Paris / aide pour les actions artistiques autour de la création Arcadi

L’Amin est soutenue par l’Acsé, le ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Île-de- France), la Région Île-de-France, le Conseil général de l’Essonne et la Communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne. Elle est associée au Théâtre Dunois, théâtre pour l’enfance et la jeunesse (Paris 13e). Elle est en partenariat artistique et pédagogique avec l’École départementale de théâtre (EDT91), et en partenariat technique avec TICE pour le Théâtrobus.

Le Manuscrit des chiens (I, II, et III) est publié en français par L’Arche Éditeur 

 

 

Biographie de Christophe Laluque

Il a dirigé le Théâtre de l’Envol à Viry- Chatillon de septembre 2005 à juin 2011, après une résidence de deux ans en partenariat avec le Conseil général de l’Essonne.

Depuis janvier 2012, il dirige La Friche des Lacs de l’Essonne, en partenariat avec le Conseil général de l’Essonne. En 1994, il monte Aden Arabie de Paul Nizan. Dans l’optique d’un théâtre de recherche accessible à tous, il monte Bertolt Brecht, Gertrude Stein, Al- phonse Daudet, Rainer Maria Rilke, Robert Walser. Il intègre la vidéo à ses spectacles, puis entame des collabora- tions avec des auteurs vivants.

Il met en scène L’Enfant prodigue, Prométhée un trou dans les nuages, Mirlababi, et Vagabonds de Marc Soriano, Que disent les cochons quand le ciel est gris? de Patrick Lerch. En 2008, il monte Le Manuscrit des chiens III: Quelle misère! de Jon Fosse, puis en 2009 Au panier ! d’après l’album d’Henri Meunier et Nathalie Choux. Il met en scène Le Dernier Dodo en 2010, inspiré du texte Le Dindon et le Dodo de Gilles Clément, Noir et humide de Jon Fosse, L’Arrestation et Même l’hiver en 2011. En 2012, il monte Quand à peine un nuage, «poésie contemporaine pour les jardins», Le Manuscrit des chiens I: Quelle galère! de Jon Fosse et La Magie des marais (Work in Progress).